Aerospace Valley, En route vers l'espace

Actualités et conseils sur les carrières dans le Sud Ouest
Filière et métiers
Publié le vendredi 26 mai 2017
Espace-list_m

Le pôle de compétitivité mondial Aerospace Valley, réunit les régions Nouvelle Aquitaine et Occitanie, constituant le premier bassin d’emplois européen dans le domaine de l’aéronautique, de l’espace et des systèmes embarqués.

Selon le bilan 2016 des entreprises adhérentes au GIFAS*, en France, l’effectif aéronautique, spatial, de défense et de sécurité des entreprises représentait 187 000 personnes, 10 000 recrutements et 2 000 emplois nets créés, avec 8 000 embauches supplémentaires pour 2017. Dans une industrie hautement spécialisée, on retrouve une majorité de cadres et d’ingénieurs, mais la profession souhaite pourvoir les métiers de la production, actuellement en tension, et se concentrer sur la formation (près de 6 000 alternants en 2016), pour répondre aux perspectives de croissance de la filière, tant dans le civil que dans le militaire. Au premier trimestre 2016, près de 42 % des emplois salariés du secteur se situaient dans les régions Occitanie et la Nouvelle Aquitaine.

Un secteur à la pointe

En tant qu’acteur phare du territoire et véritable précurseur dans son domaine, Aerospace Valley a pour ambition principale de faire croître les emplois. Une volonté appuyée par des objectifs précis liés au marché, au développement du pôle et de son écosystème (de l’innovation au développement durable, en passant par l’emploi, le support aux PME, l’animation de la filière et la diffusion de technologies), puis en anticipant les évolutions par la maîtrise des technologies clés comme, entre autres, les matériaux composites hautes performances, les systèmes et le contrôle de vol d’aéronefs, de satellites et de drone, la télémaintenance ou les logiciels temps réel. Une stratégie dont industriels, PME-PMI, ETI, grands groupes, acteurs de la recherche et de la formation et professionnels au service du développement économique et local, sont partie prenante. Pour construire l’avenir et favoriser le rayonnement de ces  domaines d’excellence, le pôle s’active donc sur les champs suivants : participation à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, développement national et international, actions en faveur des petites et moyennes entreprises, ainsi que la veille et l’intelligence économique.

De multiples compétences

Aerospace Valley Midi-Pyrénées Aquitaine compte parmi ses adhérents de nombreuses entreprises leader sur le marché européen (spatial, avions militaires et systèmes embarqués pour l’automobile) et mondial (aviation), ainsi qu’un rôle de premier plan en développement avionique, simulation, essais, maintenance aéronautique, puis en matière de navigation par satellites, météorologie et climatologie. Centre d’excellence reconnu au plan mondial, le pôle rassemble sur son territoire tous les fleurons de l’industrie aérospatiale, grands groupes et équipementiers leader du secteur. Une force qui a des retombées sur la production de projets innovants labellisés par le pôle et qui nourrit le tissu économique local (50 % des commandes prises par les PME du territoire proviennent de donneurs d’ordres membres du Pôle). Un réseau basé sur un haut niveau de compétences et des produits de haute technologie, qui lui permettent de se positionner sur de grands programmes nationaux et internationaux. Parmi les entreprises majeures on compte notamment: Air France Industries, Airbus, Dassault Aviation, le Centre spatial de Toulouse, Thales Alenia Space, Alstom Transports ou Rockwell Collins Franc. Sans compter les centres d’essais, d’expertises et de maintenance et les équipementiers de renommée internationale.

En chiffres

  • 130 000 emplois industriels

  • 1/3 des effectifs aéronautiques français (+ 50% dans le domaine spatial)

  • 2 des 3 grandes écoles françaises aéronautiques et spatiales

Le Booster Nova

Le Booster Nova est un accélérateur de projets et de start-ups piloté par Aerospace Valley. «Il favorise l’émergence de nouveaux services numériques qui utilisent les technologies du spatial (application GPS, imagerie satellite). Nous travaillons en partenariat avec différents secteurs (agriculture, maritime, énergie), pour créer de nouvelles solutions qui utilisent ces données et qui répondent à des besoins précis. C’est notamment le cas des images satellites, utilisées, par exemple, par les viticulteurs qui peuvent suivre l’évolution de leurs vignes via une application (qualité de la terre, météo, conseils) ou encore une société qui surveille des pipelines et peut vérifier s’il n’y a pas de fuite de pétrole. Le Booster anime cet écosystème, favorisant les rencontres entre filières, toujours pour faire émerger des projets et aider à les faire financer. Pour favoriser l’innovation, nous organisons des événements à destination des étudiants (hackhaton, concours), qui travaillent sur des idées concrètes ou qui ont un projet d’entrepreneuriat, que nous aidons ensuite à financer. Les prochains développements seront notamment dans le monde du bâtiment (gestion des risques, suivi de chantier) ou de l’agriculture, avec un concours ouvert, destiné à trouver des innovations pour lutter contre les problèmes de grippe aviaire et avoir une meilleure connaissance des sols. Tous les projets sont développés par des entreprises locales», souligne David Convers, chef de projet Booster Nova.

S’impliquer pour l’avenir

La recherche s’appuie sur une vaste concentration de connaissances scientifiques et technologiques, jouant un rôle majeur dans le développement des relations entreprises-laboratoires pour faire naître des projets de R&D. Avec un potentiel de 8 500 emplois, 80 centres de recherche publics spécialisés, 6 universités et 12 grandes écoles aéronautiques, des centres et des instituts de recherche internationaux (CEA CESTA, CNES, INRIA, LAAS-CNRS, ONERA) et de nombreux groupements, le potentiel créatif est en constante progression. Un écosystème qui se développe aussi par la formation des futurs collaborateurs experts, en lien direct avec les besoins des entreprises. Ce pourquoi Aerospace Valley prend à cœur son implication dans la GPEC, collaborant avec les structures académiques de la région, tout en coordonnant des actions à travers son catalogue interactif des métiers et compétences (information métiers, offre de formations et anticipation des besoins), adressé aux étudiants, salariés, demandeurs d’emploi, formateurs, industriels, branches professionnelles et institutionnels, ce qui facilite notamment, la recherche de stagiaires, d’apprentis et de diplômés.

*Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales

  • Twitter Cadremploi
  • Facebook Cadremploi
  • Linkedin Cadremploi